13. juin, 2019

Visite de la Député Amélia Lakrafi

 

Chères Françaises, chers Français,

 

Je viens à votre rencontre à Madagascar du 22 au 28 Juin prochain, à Tananarive mais également à Tamatave du 23 au 25 Juin.

J'organise à cette occasion deux permanences pour vous écouter:

 

- à Tamatave le mardi 25 Juin à partir de 8h30 à l'Hôtel Calypso 159 rue du Lieutenant Nöel, Ambodimanga, dans la salle mezzanine

 

- à Tananarive le jeue di 27 Juin de 8h30 à 12h au Consulat dans l'Ambassade de France 3 rue Jean Jaurès, Ambatomena

 

Afin de pouvoir organiser le planning de ces permanences, je vous invite à vous inscrire par mail à l'adresse amelia.lakrafi@assemblee-nationale.fr

 

Une pièce d'identité française vous sera demandée à l'entrée pour des raisons de sécurité.

 

Je serais heureuse de vous y rencontrer individuellement afin de discuter des problèmes auxquels vous faites face.

 

Amicalement,

 

Amélia Lakrafi

Députée de la 10ème circonscription des Français établie hors de France

 

16. mai, 2019

 Français à l’étranger.fr

Otages français : ne pas négliger les Conseils aux voyageurs du MAE

Publié le 12 mai 2019 Par Nathalie Laville

 L’opération victorieuse de libération au nord du Burkina Faso des deux otages français ainsi que d’une Sud-Coréenne et d’une Américaine qui s’est soldée par la mort de deux militaires français, rappelle un principe simple : il faut toujours suivre les recommandations du ministère des Affaires étrangères en matière de sécurité à l’étranger. La France est dotée d’un service performant de Conseils aux voyageurs qui indique de façon précise quels sont les risques encourus lors d’un déplacement à l’étranger. Que l’on soit en visite touristique ou en déplacement professionnel, il faut éviter absolument les zones les plus risquées indiquées en rouge et en orange foncé sur des cartes détaillées.

 

31. janv., 2019

Français de l’Etranger.fr

Population des Français à l’étranger, décryptage

Publié le 20/01/2019 Par Nathalie Laville

L’étude du registre des Français établis hors de France pour 2018 atteste de l’engouement des Français pour la Belgique (+2500 Français, avec une hausse de 2,06%) et, surtout, la Suisse (+7500 Français, une hausse de 4,25%). En Europe, on voit aussi les chiffres du Royaume-Uni croître, mais il s’agit plus certainement d’une inquiétude des Français face au Brexit qui choisissent donc de s’inscrire plutôt que de rester inconnus des services consulaires. Les Etats-Unis voient aussi la population des Français augmenter (+5800 personnes, soit 3,71% de hausse) tout comme le Chili (600 personnes de plus, 5,15% de hausse). Même si les Français sont toujours peu nombreux à Cuba, il n’en reste pas moins que le pays voit de plus en plus de nos compatriotes s’installer chez eux (croissance de 13,02% avec 120 personnes). En Afrique, c’est la Côte d’Ivoire qui est la plus attractive (700 inscrits, hausse de 4,36%), au Maghreb c’est le Maroc (avec 1 500 Français supplémentaires, soit 2,49 % de croissance), en Asie il s’agit de Singapour (plus 600 Français, et 4,47%), et au Moyen-Orient, Israël (plus de 2300 Français s’y sont installés, une hausse de 4,62%).

 

14. juin, 2018

Permis biométrique : valide et opérationnel

La société CETIS dd (Europe), prestataire de la délivrance du permis biométrique à Madagascar apporte des précisions sur le permis biométrique.

Dans le but d'éviter les contrefaçons et d'accéder progressivement à la normalisation de la délivrance du permis de conduire, la société CETIS a signé un contrat de prestation avec l'Etat malgache pour la délivrance du permis de conduire depuis 2015.

Ce nouveau permis de biométrique présente plusieurs particularités dont l'existence d'éléments spécifiques qui empêchent une falisfication, une feuille de superposition présentant l'hologramme du propriétaire ainsi qu'un QR Code. Ce QR Code est chiffré par le système lorsque la carte est délivrée. Lors des vérifications, un lecteur traduit ce code dans un nombre significatif (numéro de Permis de conduire) qui est affiché sur l'appareil en utilisant le même algorithme. Et chaque numéro de Permis de conduire renvoie aux données personnelles du propriétaire.

CETIS précise donc que les permis biométriques délivrés depuis 2015 sont bel et bien valides et opérationnels. Les permis continuent d'ailleurs à être délivrés dans les six Centres Immatriculateurs du pays.

Midi Madagascar

Samedi 02 juin 2018

27. avr., 2018

Ouverture d’un téléphone rouge entre les deux Corée

Les deux Corées ont ouvert vendredi un téléphone rouge entre leurs dirigeants, à une semaine d'un sommet entre le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule.

La ligne relie la Maison bleue, la présidence sud-coréenne à Séoul, et le bureau à Pyongyang de la Commission nord-coréenne des affaires d'État, présidée par le dirigeant nord-coréen, une de ses fonctions les plus importantes. « La connexion historique entre les dirigeants des deux Corées vient tout juste d'être établie », a déclaré Yoon Kun-young, haut responsable de la Maison bleue. Une conversation test entre opérateurs a duré quatre minutes et 19 secondes.

Le sommet entre Kim Jong-un et le président sud-coréen sera le point d'orgue de l'effervescence diplomatique qui s'est emparée de la région depuis les Jeux olympiques d'hiver organisés au Sud. Il sera aussi le prélude d'un sommet historique très attendu entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump.

Les dirigeants des deux Corées se retrouveront du côté sud de la DMZ. Il s'agira du troisième sommet seulement depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953). Celle-ci s'est achevée sur un armistice plutôt sur un traité de paix si bien que les deux parties sont toujours techniquement en conflit. Moon Jae-in a déclaré jeudi qu'il souhaitait que la fin de la guerre soit déclarée officiellement en prélude à la conclusion d'un traité.

Le président Trump a fait savoir qu'il donnait sa "bénédiction" aux deux parties pour négocier un tel accord.

"L'armistice qui traîne en longueur depuis 65 ans doit prendre fin", a effectivement dit jeudi Moon Jae-in à des représentants d'entreprises de presse à la Maison bleue ajoutant: "il faut rechercher la signature d'un traité de paix après la déclaration de la fin de la guerre".

Mais le président du Sud a souligné que la conclusion d'un traité de paix serait soumise à l'abandon par le Nord de ses programmes nucléaire et balistique. "Si le sommet intercoréen et le sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis débouchent sur la dénucléarisation, je crois qu'il ne sera pas trop difficile de trouver des accords pratiques au sens large sur un régime de paix, la normalisation des relations entre le Nord et les États-Unis, ou une aide internationale pour améliorer l'économie nord-coréenne", a-t-il déclaré.

Les Nouvelles

Le 21/04/18

Par AFP