5. févr., 2016

"Tête de gondole":la droite et "tête de turc":la gauche

 

Décidément, Emmanuel Macron occupe le devant de la scène, bousculant le Premier ministre qui s'accroche de plus en plus difficilement. Il faut dire que le Ministre de l'économie a "une vraie fonction" de démineur de la société. Malgré mes propos souvent critiques, je suis de ceux qui pensent cependant que son discours et ses propositions dans ce sens sont à considérer. De plus, il ne se dit pas socialiste ! Ouf, on a eu peur !

 

Faut-il diaboliser Emmanuel Macron ? Assurément Non. Son objectif de réformer l'économie et la société est intéressant : 35 heures, code du travail, ouverture le dimanche... il faut bouger. Le problème est plus dans la méthode et dans la posture : E. Macron, par ses déclarations, humilie "le peuple de gauche" et glorifie le patronat. Quand on est dans un gouvernement "socialiste", politiquement, ça pose problème, et ça se paie dans les urnes. Quand on n'a pas de résultat probant sur le plan économique (courbe du chômage, croissance...), ça pose aussi problème.

 

http://www.atlantico.fr/decryptage/davos-macron-triomphe-et-valls-fait-fiasco-paris-francois-hollande-lui-amuse-spectacle-jean-marc-sylvestre-2554204.html