26. déc., 2013

Edward Snowden : mission accomplie ?

Edward Snowden : mission accomplie ?

 

Derrière l’affrontement Snowden / NSA, c’est le choix du tout sécuritaire adopté par Bush dans l’après 11 septembre, choix globalement reconduit par B. Obama, qui est remis en question.

 

Dans une interview qu’il vient d’accorder à un journal US, l’ancien consultant de la NSA (Agence de Sécurité Nationale des USA) à l’origine des fuites sur le programme de surveillance et de renseignement américain, estime avoir atteint son objectif, celui de « recentrer » la NSA  vers un fonctionnement respectant les droits des citoyens et de la constitution américaine.

 

Si l’on considère que le président Barak Obama a reconnu les excès du système de surveillance de la NSA et a diligenté une commission d’enquête sur le sujet, l’affirmation d’E. Snowden prend sens.

 

L’opinion publique américaine ne s’y est pas trompée. Derrière cet affrontement Snowden/NSA, c’est le choix du tout sécuritaire adopté par Bush dans l’après 11 septembre, choix globalement reconduit par B. Obama, qui est remis en cause. En clair, Guantanamo et les agissements de la NSA sont-ils compatibles avec la démocratie et le respect des droits du citoyen ? E. Snowden nous dit que non et l’opinion publique le suit.

 

Certes, le procédé choisi par E. Snowden est contestable et dérange le patriotisme américain, mais avait-il un autre choix ! L’effet est cependant remarquable car il ouvre la question du tout sécuritaire, sujet d’actualité s’il en ait dans nos démocraties. Jusqu’où sommes-nous prêt à restreindre nos libertés en France comme ailleurs pour notre sécurité ?

 

Big Brother n’est jamais loin.

 

Jean-Daniel CHAOUI

Président de l’UESRE