16. nov., 2018

Bande dessinée : émouvant orphelin du futur

Un petit garçon de 4 ans, seul sur une planète inhospitalière. « L’orphelin de Perdide » est une adaptation plutôt réussie du roman éponyme ayant servi de trame au dessin animé « Les Maîtres du temps » de René Laloux et Moebius.

Perdide, une planète hostile sur laquelle un couple de pionniers a décidé de tenter sa chance pour se fabriquer un avenir avec leur fils Claudi. Mais les parents vont être victimes du terrible frelon tueur et le petit garçon de 4 ans se retrouvera seul dans ce territoire peuplé de dangers mortels. Avec pour unique compagnie son animal, Sami. Mais aussi un oeuf transmetteur, sorte de talkie-walkie spatial, qui va permettre à Max, l’ami de ses parents, de rester en contact avec le petit à l’autre bout de l’univers.

Max est un contrebandier célibataire recherché par la police interstellaire. Aidé d’un vieux jardinier qui a vécu sur Perdide, et de Belle, la bien nommée, petite amie de son riche et désagréable passager, il va tenter, grâce à l’oeuf émetteur, de guider par la voix et occuper le petit, le temps de rejoindre au plus vite la planète abandonnée à bord de son vaisseau. Mais les périls sont nombreux et l’échange entre l’enfant et l’oeuf qui parle pas toujours facile…