20. mars, 2017

Vote électronique

Déception des élus-es FDM-ES

Les élu-es FDM-ES à l'AFE adresser cette lettre au ministre.

Monsieur le Ministre,


A l'occasion de la tenue de 26ème session plénière de l'Assemblée des Français de l'étranger, vous avez annoncé, en tant que Secrétaire d’État chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du Tourisme et des Français de l’Étranger, la décision du Gouvernement de ne pas recourir au vote par Internet pour les prochaines élections législatives.

Nous sommes très déçus par cette décision, le vote électronique constituant un grand progrès démocratique pour les Français établis à l'étranger, notamment pour ceux qui sont éloignés des centres de vote. 

La situation est toutefois inquiétante : notre socle démocratique est aujourd'hui menacé par des cyberattaques, comme l'a confirmé hier le directeur de l'Agence nationale pour la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), après les exemples récents de cyberattaques dans différents pays, qui remettent en cause l'organisation de notre démocratie.

Nous, élus consulaires ou candidats aux élections législatives, sommes pleinement conscients de ces risques et c'est pourquoi nous ne remettons pas en cause la décision du Gouvernement, qui intervient après un avis négatif de l'ANSSI sur la mise en place du vote électronique.

Nous pensons toutefois que le caractère tardif de cette décision, lié certes à la tentative de sécuriser jusqu'au dernier moment la plateforme de vote électronique, impose d'être irréprochables dans la mise en place de mesures de vote alternatives pour les Français de l'étranger.

Nous avons pris bonne note des mesures prises par le Gouvernement. Nous constatons toutefois pour de nombreux consulats que les informations concernant les modalités alternatives de vote ne sont pas encore accessibles en ligne. La date limite du 31 mars pour l'inscription pour le vote par correspondance, c'est à dire dans trois semaines, apparaît donc beaucoup trop proche pour que l'information puisse être transmise à toute la communauté des Français de l'étranger et que ceux-ci entreprennent les démarches nécessaires. Nous demandons par conséquent que la période d'inscription puisse être prorogée au moins jusqu'au 15 avril. A défaut, un certain nombre de nos concitoyens, notamment les moins familiers des outils numériques, risqueraient d'&ecir c;tre laissés de côté, ce qui nous paraît inacceptable.

En outre, nous souhaitons que les conseillers consulaires puissent être étroitement associés à la définition du nombre et des modalités de la mise en place des bureaux de vote et des tournées consulaires à venir, afin de s'assurer de pouvoir toucher l'intégralité de la communauté des Français établis à l'étranger par ces mesures d'urgence. Pour cela nous vous demandons que des conseils consulaires sur ce sujet, soient convoqués dans les plus brefs délais.

Dans l'attente de votre retour, veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, nos meilleures salutations."

 

Amicalement,

Mehdi Benlahcen 

Conseiller AFE Péninsule ibérique
Conseiller consulaire Portugal
Président du groupe « Français du monde, Ecologie et Solidarité » à l’AFE
mehdibenlahcen@hotmail.fr – mehdi.benlahcen@conseiller-consulaire.com
+351 927 469 082 - mehdibenlahcen.org - fdm-es.org