5. oct., 2017

Sénatoriales 2017

Leconte a de « gros doutes » sur le « financement de la campagne » de Bansard

Réélu sénateur des Français de l’étranger, Jean-Yves Leconte (PS)  a de « gros doutes » sur le « financement de la campagne » de Jean-Pierre Bansard (DVD), lui aussi élu pour représenter les Français de l'étranger au Sénat. 

Par Alice Bardo Public Sénat 25/09/2017

Réélu sénateur des Français de l’étranger, Jean-Yves Leconte (PS) a dénoncé les « pratiques » d’une liste, « celle de Jean-Pierre Bansard (DVD) ». Des pratiques qu’il « a vues », qu’il qualifie d’ « un peu en contradiction avec les échanges qu’(ils ont) eu au cours du mois de juillet sur la moralisation de la vie politique » et qui relèvent de « la manière dont on aborde et on motive les électeurs ».

Plus précisément, le sénateur dit « avoir de très gros doutes sur le financement de la campagne d’un candidat qui aujourd’hui a deux élus pour les français de l’étranger », ainsi que « sur la manière dont le parti politique qui a soutenu sa campagne, l’Alliance solidaire des français de l’étranger, est financée et a reçu des dons ».

S’il dit ne pas avoir envisagé de poursuites judiciaires pour le moment, il va « regarder dès demain quelle est la meilleure manière de faire prospérer les informations dont (il) dispose ». Il souhaite notamment « apporter un certain nombre d’éléments au procureur au moment du recours » mais considère que cette affaire n’implique de contester l’élection. Selon lui, cela relève du domaine « des règles de comptabilité des partis politiques, de détournement d’un certain nombre de règles ».