29. janv., 2014

Subvention et affaire Dieudonné

J'ai reçu le texte ci-dessous de la part d'un membre de Français du Monde-Madagascar. Je vous le fais partager

 

La « confidence de fesse » qu’espéraient les charognards voyeurs n’a pas eu lieu ! C’est bien une conférence de presse que le Président a donnée. Certains syndicalistes, comme leur commande leur dogmatisme congénital, font la fine bouche à propos du coup de pouce aux PME. Ils feraient mieux de se pencher sur les milliards que le MEDEF doit à la Sécu. Pour les économies à faire sur les dépenses publiques, j’espère qu’elles porteront moins sur le nombre d’agents que sur leur train de vie ; je n’y crois pas beaucoup.

 

Quant à l’affaire Dieudonné, je m’en tiens à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

 

 Article XI - La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la loi.