Blog

15. déc., 2015

Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2016, je suis intervenu mercredi 2 décembre dans le débat sur les crédits de l'action extérieure de l'Etat.

Vous trouverez, en pièce jointe, le texte de mon intervention.

Au cours de ce débat, avec mes collègues Robert Del Picchia, Jean-Pierre Cantegrit, Jacky Deromedi, Joëlle Garriaud-Maylam et plusieurs autres sénateurs Républicains, nous avions déposé un amendement pour maintenir les crédits de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger au niveau de 2015, alors que le projet de loi de finances les faisait diminuer en 2016. Il est à noter que tous nos collègues sénateurs des Français de l'étranger se sont mobilisés dans le débat pour défendre un budget qui se fait rogner chaque année un peu plus.

Cet amendement a été adopté par le Sénat, contre l'avis du gouvernement.

C'est donc la majorité sénatoriale de droite qui force le gouvernement à tenir les engagements du candidat Hollande qui voulait en 2012 "remettre l'éducation et la jeunesse au cœur de l'action publique".

Par ailleurs, au cours du même débat, un autre amendement, de MM. Doligé et Yung, au nom de la commission des finances, a été adopté. Les crédits des bourses scolaires prévus dans le projet de loi de finances étaient en diminution de 10 M€ par rapport à 2015, passant de 125 M€ à 115,5 M€. Grâce à cet amendement, le Sénat permet d'endiguer un peu (à 120,5 M€) cette saignée que le gouvernement, malgré ses beaux discours, ne cesse de faire subir aux familles des classes moyennes.

Cordialement,

 

Christophe-André FRASSA

Sénateur représentant les Français établis hors de France

 

|PLF 2016 - Mission « Action Extérieure de l’Etat »

 

Amendement des crédits de l'AEFE

 

Amendement des crédits des bourses scolaires

25. févr., 2014

Description