Blog

15. févr., 2016

 

Une bonne initiative pleine de bon sens et utile pour les Français établis hors de France, mesure qu'il faut saluer. Matthias Fekl semble à l'écoute, c'est assez rare dans la sphère de l'exécutif pour être souligné.

 

http://www.helene-conway.com/2016/02/lancement-du-simulateur-individualise-pour-le-retour-en-france-la-simplification-est-en-marche/

28. juil., 2015

Communiqué de Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Communiqué à l’occasion, le 3 juillet 2015, de la tenue de l’Assemblée Générale du Comité nationale des Conseillers du commerce extérieur de la France (CNCCEF).

 

Je rencontre fréquemment, dans mes contacts locaux, des chefs d’entreprise dont certains sont CCEF et d’autres non. A Madagascar, la « sélection » se fait « par cooptation » entre « patrons », sur le principe, à peu près respecté, que chaque branche d’activité soit représentée par un seul chef d’entreprise.

 

Le groupe rassemble une trentaine de personnes et se réunit une fois par mois, autour de l’ambassadeur et des responsables de l’ambassade. J’ai pu participer, en de rares occasions, à ces réunions. Les échanges sont "riches" et intéressants. Ils permettent d’approcher les difficultés majeures rencontrées par les entreprises dans le pays de résidence et l’Etat global de l’économie locale. Ils permettent aussi de se coordonner pour défendre des intérêts communs ou des orientations à encourager.

 

C'est un dispositif à promouvoir mais il est dommage que les élus n'y soient pas associés.

 

http://matthias-fekl.fr/communique-avec-matthias-fekl-les-conseillers-du-commerce-exterieurs-de-la-france-se-dotent-de-155-referents-pme-pour-le-reseau-en-france-et-a-letranger/

 

28. juil., 2015
15. mai, 2015

Groupe de coordination document n°299

10ème circonscription des Français de l'étranger

 

Le choix des mots ! Exil ou mobilité !

 

J’ai été interloqué par la présentation qui est faite ci-dessous de la mission confiée par le Premier ministre à la Sénatrice Hélène Conway.

 

Si l’on suit le raisonnement de l’article, cette mission aurait pour objectif de faciliter le retour des Français expatriés pour répondre au rapport parlementaire de Luc Chatel (UMP) et Yann Galut (PS) sur "l'exil des forces vives de France". Titre très malencontreux ! L’expatriation serait donc une fuite chargée de négativité. Il faudrait s’en prémunir et faire revenir les « brebis égarées ». Approche ethnocentrique éloignée de l’évolution culturelle et économique introduite par la mondialisation.

 

A contrario de cette conception passéiste, l’expatriation répond la plupart du temps à un choix, pour des raisons personnelles et/ou professionnelles. Elle est liée à un projet de retour ou à une volonté d’insertion dans le pays d’accueil. Elle est vécue par les expatriés comme une expérience positive. De plus, elle participe de la place de la France dans le monde, les Français de l’étranger représentant une force d’influence culturelle et économique par leur présence.

 

Hélène Conway a présenté son rapport sous le concept de mobilité, qui se comprend dans un double-sens, faciliter les « aller et retour ». C’est l’intérêt de notre pays. L’expatriation est une chance qu’il faut valoriser et favoriser.

 

Jean-Daniel Chaoui
Conseiller consulaire Madagascar
Conseiller AFE Afrique

 

http://www.francetvinfo.fr/politique/manuel-valls-veut-faciliter-le-retour-des-francais-de-l-etranger_754035.html  

 

 

15. mai, 2015