15. mai, 2015

Le choix des mots ! Exil ou mobilité !

Groupe de coordination document n°299

10ème circonscription des Français de l'étranger

 

Le choix des mots ! Exil ou mobilité !

 

J’ai été interloqué par la présentation qui est faite ci-dessous de la mission confiée par le Premier ministre à la Sénatrice Hélène Conway.

 

Si l’on suit le raisonnement de l’article, cette mission aurait pour objectif de faciliter le retour des Français expatriés pour répondre au rapport parlementaire de Luc Chatel (UMP) et Yann Galut (PS) sur "l'exil des forces vives de France". Titre très malencontreux ! L’expatriation serait donc une fuite chargée de négativité. Il faudrait s’en prémunir et faire revenir les « brebis égarées ». Approche ethnocentrique éloignée de l’évolution culturelle et économique introduite par la mondialisation.

 

A contrario de cette conception passéiste, l’expatriation répond la plupart du temps à un choix, pour des raisons personnelles et/ou professionnelles. Elle est liée à un projet de retour ou à une volonté d’insertion dans le pays d’accueil. Elle est vécue par les expatriés comme une expérience positive. De plus, elle participe de la place de la France dans le monde, les Français de l’étranger représentant une force d’influence culturelle et économique par leur présence.

 

Hélène Conway a présenté son rapport sous le concept de mobilité, qui se comprend dans un double-sens, faciliter les « aller et retour ». C’est l’intérêt de notre pays. L’expatriation est une chance qu’il faut valoriser et favoriser.

 

Jean-Daniel Chaoui
Conseiller consulaire Madagascar
Conseiller AFE Afrique

 

http://www.francetvinfo.fr/politique/manuel-valls-veut-faciliter-le-retour-des-francais-de-l-etranger_754035.html