26. févr., 2018

Salon de l’agriculture

Salon de l'agriculture : Macron vise le record de présence de Hollande (sous haute sécurité)

L’Obs , le 24/02/2018

Emmanuel Macron veut déambuler près de 12 heures dans les travées du Salon.

© Copyright 2018, L'Obs Emmanuel Macron, vendredi 23 février.

Un rendez-vous préparé très en amont. Le président de la République Emmanuel Macron est arrivé ce samedi vers 7h45 au Salon de l'agriculture, son premier en tant que chef de l'Etat, et devrait sauf incident y passer toute la journée. Accompagné du ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, il a commencé sa visite par un petit-déjeuner avec les représentants syndicaux du monde rural.

Emmanuel Macron, dont la relation avec le monde agricole est difficile, ambitionne de rester près de douze heures porte de Versailles, et pourrait ainsi battre au passage le record de son prédécesseur François Hollande : ce dernier avait arpenté les allées pendant dix heures en 2013, après avoir atteint les douze heures en février 2012 lorsqu'il était candidat. 

Et rien n'a été laissé au hasard : après un premier repérage des lieux par son entourage cette semaine, des dizaines de gardes du corps seront présents sur place, et Emmanuel Macron sera entouré en permanence par une "bulle de protection" constituée de trois cercles d'agents, révèle BFMTV selon qui "une étape est particulièrement redoutée par le service de protection : le stand des éleveurs".

Avant la visite, l'Elysée a fait savoir que le président se déplaçait toujours avec plusieurs costumes de rechange. L'an passé, il avait en effet reçu un œuf sur l'épaule, dont il avait plaisanté, affirmant que le jet de projectile relevait du folklore du salon.

Jeudi il a d'ailleurs pris les devants en soulignant qu'il se "moquait totalement" de l'ambiance dans laquelle il serait reçu Porte de Versailles, concentré qu'il est sur la construction du "visage de la France agricole des prochaines années".

Les présidents au "Salon", une histoire mouvementée

Depuis sa création en 1964, l'histoire des présidents de la République avec le Salon de l'agriculture est régulièrement ponctuée d'incidents, à l'image d'un François Hollande insulté et hué en 2016 pour son dernier "Salon" en tant que président.

Nicolas Sarkozy a aussi eu son lot de rencontres agitées Porte de Versailles, dont la plus célèbre en 2008. A un visiteur qui refuse de lui serrer la main et lui lance "tu me salis", il réplique "casse-toi, alors, pauvre con !". C'est aussi au Salon, en 2010, qu'il veut "dire un mot de toutes ces questions d'environnement, parce que là aussi ça commence à bien faire".

Le chef de l'Etat dont le nom est le plus associé au Salon est évidemment Jacques Chirac, qui en trente années de vie politique, n'a loupé l'occasion qu'une seule fois, en 1979, car il était hospitalisé après un accident de voiture. La dernière visite présidentielle, en 2007, de celui que se vantait de savoir "tâter le cul des vaches" est un véritable triomphe.

Le contraste est saisissant avec son prédécesseur : François Mitterrand, durant ses quatorze ans de présidence, n'est jamais retourné au Salon où il s'était pourtant rendu comme candidat, en 1981. Avant lui, Charles de Gaulle, Georges Pompidou et Valéry Giscard d'Estaing avaient rendu visite aux exposants, plus ou moins régulièrement.