Blog

27. déc., 2018

Le Huffpost

26/12/2018

Macron remercie les soldats qui permettent aux Français de passer Noël "en sécurité"

"Au milieu des festivités, ayez un instant pour penser à eux: nos soldats, leur famille, nos blessés et nos disparus", a lancé le chef de l'État.

POLITIQUE - Le président Emmanuel Macron a de nouveau remercié les soldats qui passent les fêtes loin de leur famille et qui permettent aux Français de célébrer Noël "en sécurité", dans un message pré-enregistré diffusé par France 2 tard mardi 25 décembre au soir.

Le président a tenu à rendre hommage aux soldats en France et à l'étranger qui "nous défendent. Ils nous protègent et ils luttent contre le terrorisme islamiste", dans ce message solennel retransmis à la fin d'une émission spéciale de plus de deux heures consacrée aux soldats et présentée par Michel Drucker à Abidjan.

POLITIQUE - Le président Emmanuel Macron a de nouveau remercié les soldats qui passent les fêtes loin de leur famille et qui permettent aux Français de célébrer Noël "en sécurité", dans un message pré-enregistré diffusé par France 2 tard mardi 25 décembre au soir.

Le président a tenu à rendre hommage aux soldats en France et à l'étranger qui "nous défendent. Ils nous protègent et ils luttent contre le terrorisme islamiste", dans ce message solennel retransmis à la fin d'une émission spéciale de plus de deux heures consacrée aux soldats et présentée par Michel Drucker à Abidjan.

 

29. nov., 2018

L'astuce des "gilets jaunes" pour bloquer les ronds-points sans autorisation de manifester

L'Obs, le 16/11/2018 

© Copyright 2018, L'Obs Les "gilets jaunes" ont prévu de se retrouver dans 700 points de rassemblement ce samedi 17 novembre.

Comment bloquer la route lorsque l'on n'a pas reçu (voire demandé) d'autorisation de manifester ? Telle est la grande question à laquelle les "gilets jaunes" tentent de répondre avant la grande manifestation du 17 novembre.

Et il n'est pas inutile pour eux de se pencher dessus car, pour rappel, ils risquent gros à pertuber le trafic routier sans avoir obtenu d'autorisation de la préfecture. Selon l'article 431-9 du Code pénal, l'organisateur d'une manifestation on autorisée ou qui n'a pas fait l'objet d'une déclaration préalable peut être "puni de six mois d'emprisonnement et de 7.500 euros d'amende".

Et il semblerait bien que l'un d'eux ait finalement trouvé l'astuce imparable, en utilisant habilement le... code de la route.

Comme chacun le sait, le piéton a toujours priorité sur les voitures en l'absence de feu de signalisation et s'il traverse sur des passages piétons.

En se mettant à plusieurs pour traverser un rond-point, les voitures sont donc théoriquement dans l'obligation de s'arrêter et, si l'on a un flux ininterrompu de piétons, on peut paralyser en toute légalité un rond-point. On peut alors créer en quelques minutes un bouchon qui va perturber tous les axes routiers débouchant sur le rond-point.

© Fournis par Le Nouvel Observateur SA

Laisser passer médecins, pompiers et ambulances

Sur Facebook, de nombreux internautes partagent tout de même la précision suivante : bien évidemment, il faut laisser passer médecins, pompiers et ambulances. C'est une évidence, mais cela va mieux en se disant.

Les tensions entre manifestants non autorisés et forces de l'ordre risquent d'être nombreuses ce samedi 17 novembre. "Partout où il y aura un blocage, nous interviendrons" avait en effet prévenu le 13 novembre dernier le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

A.P.

 

3. févr., 2016
3. févr., 2016