14. avr., 2020

La France lance, via l’AFD, l’initiative « Covid-19 » santé en commun

International

Lancement par l’Agence Française du Développement de l’initiative « Covid-19 - Santé en commun »

Richard Yung , Sénateur représentant les Français hors de France

9 avril 2020

Engagée dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, la France lance aujourd’hui à travers l’Agence française de développement l’initiative « COVID19 - Santé en commun » destinée à soutenir les pays en développement, en priorité ceux du continent africain. 

Cette démarche est une première concrétisation de la volonté du Président de la République et du gouvernement de contribuer, aux côtés de leurs homologues africains, à l’effort mondial face à la crise sanitaire. 

Dotée d’ici l’été 2020 de 1,2 milliard d’euros, l’initiative permettra d’apporter une réponse ciblée et partenariale aux difficultés que traversent les pays en développement. Composée de 150 millions d’euros sous forme de dons, et de 1 milliard d’euros sous forme de prêts, elle sera parfaitement complémentaire des actions déjà engagées par les bailleurs de fonds multilatéraux et européens, annoncée hier pour cette dernière.

Les principaux axes d’intervention seront: 

  • Le renforcement des réseaux régionaux de surveillance épidémiologiques.
  • Des contributions aux plans nationaux de réponse au Covid-19 des pays africains.
  • Des appuis aux principaux acteurs français de la réponse au Covid-19 (ONG, fondations, réseaux, organismes de recherche, etc.).
  • Des appuis budgétaires pour le renforcement des systèmes de santé. 

Les principaux pays bénéficiaires seront les 19 pays prioritaires de l’aide française en Afrique, dans les bassins océaniques (Madagascar, Comores, Haïti) ainsi qu’au Proche Orient, très sévèrement touché.