Blog

28. avr., 2015

Subject: Consultations sur le ministère des affaires étrangères et du développement international du XXIème Siècle

 

Mesdames les Conseillères,

 

Messieurs les Conseillers,

 

 Le ministre des affaires étrangères a souhaité associer les Français à l'étranger et leurs élus à la consultation sur le ministère du XXIème siècle. D’ores et déjà, les conseillers à l'Assemblée des Français à l'étranger ont été associés à la réflexion sur le ministère du XXIème siècle à l'occasion de la session de printemps de l'AFE. Les parlementaires représentant les Français à l'étranger seront consultés à Paris par le Département.

 

Je vous propose, en marge d’une réunion d’un prochain conseil consulaire, d’échanger sur la base de la présentation du processus de réflexion en pièce jointe. Vos contributions écrites, en amont, sont naturellement les bienvenues.

 

L'objectif de cette consultation est de recueillir vos observations et suggestions tant dans le domaine consulaire stricto sensu que sur les autres facettes de l'action et de l'organisation du ministère des affaires étrangères.

 

Les Français à l'étranger dans leur ensemble seront quant à eux consultés sur l'aspect consulaire du ministère du XXIème siècle par le biais d'un questionnaire qui sera prochainement mis en ligne sur le site du ministère des affaires étrangères et du développement international. Je ne manquerai pas de vous en informer.

 

Dans l’attente de vos contributions,

 

Avec l'expression de ma meilleure considération,

 

Laurent Polonceaux

Consul général de France

à Tananarive

 

www.ambafrance-mada.org/
Twitter: @ambafrmada
facebook: ambafrance.madagascar

 

28. avr., 2015

Consultations sur le Ministère des Affaires étrangères et du développement international du XXIème Siècle

 

Alors que le monde se transforme, le Quai d’Orsay doit être à la hauteur des défis du siècle qui s’ouvre. Jamais les équilibres mondiaux n’ont évolué aussi vite. Le rôle d’une diplomatie globale ne peut se cantonner aux aspects traditionnels de la politique étrangère. La mission du Ministère est, à l’interface entre la France et le monde, d’anticiper, de décider et de prendre de l’avance pour défendre et promouvoir au mieux les intérêts de notre pays.

 

Depuis 2012, les efforts de la diplomatie française ont été concentrés sur quatre priorités : la paix et la sécurité, l’organisation et la préservation de la planète, la réorientation et la relance de l’Europe, le rayonnement et le redressement de la France. Pour les mettre en œuvre, il faut un Ministère répondant aux exigences prévisibles du XXIème  siècle.

 

C’est le sens d’une réflexion lancée par le Ministre des Affaires étrangères depuis le début de l’année. Elle se concrétise par une vaste consultation auprès des agents du ministère et des organisations syndicales mais également en dehors du Quai. Les Français de l’étranger, les milieux économiques, les collectivités territoriales, la communauté culturelle et scientifique, le monde associatif et les médias sont ainsi invités à contribuer à la réflexion.

 

 Six axes ont été proposés pour articuler les contributions et propositions : mener une diplomatie globale ; anticiper, s’adapter, être réactif ; agir au service des autres acteurs de l’action extérieure et des citoyens français ; innover et simplifier ; être exemplaire dans la politique des compétences et des ressources humaines ; améliorer encore la gouvernance du Ministère.

 

Les principales conclusions de ces travaux seront présentées par le Ministre à l’occasion de la XXIIème  Conférence des Ambassadeurs./.