2. sept., 2019

Français à l’étranger.fr

La culture au cœur du dispositif diplomatique ?

Publié le 31 août 2019 Par Nathalie Laville

Une stratégie de  soutien à l’export des industries culturelles et créatives à l’international a été définie par Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, et Franck Riester, ministre de la culture, le 29 août dernier.
Alors que le Président de la République a annoncé la tenue, à l’automne prochain, d’états généraux des industries culturelles et créatives et la création d’un comité stratégique de filière pour les ICC, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères a affirmé sa volonté de « franchir un cap décisif dans la mobilisation du Quai d’Orsay pour l’export des industries culturelles ». Il a ainsi confié une « mission prioritaire ICC » à 37 ambassadeurs et ambassadrices dont les pays de résidence, identifiés en lien avec le ministère de la culture et les représentants des filières professionnelles, ont un fort potentiel de développement et d’export pour les ICC françaises. Les ambassadrices et les ambassadeurs devront remettre aux ministres un plan d’action en faveur du développement des ICC, d’ici à la fin de l’année.
Les ICC représentent aujourd’hui un enjeu majeur pour la compétitivité, l’attractivité et le développement de l’économie française. leur poids économique est comparable à celui des secteurs des télécommunications ou de l’automobile. L’exportation de biens culturels français  rapporté 2,7 milliards d’euros. Elles sont aussi l’un des principaux outils d’influence dans le monde, en participant à la diffusion de la culture, de l’expertise, de notre modèle culturel et de notre langue.