21. mars, 2017

Présentation des propositions de Benoît Hamon

Propositions principales de Benoît Hamon sur le « bien vieillir »
 
► Mettre en œuvre un plan d'adaptation de 150 000 logements sur 5 ans en développant le micro-crédit à taux zéro, et en élargissant le crédit d'impôt, pour les adapter aux personnes âgées.
► Mettre en place d'un référent pour chaque famille (caisse de retraite, centre communal d'action sociale (CCAS), centre local d'information et de coordination (CLIC) ou Conseil départemental).
► Renforcer le statut d'« aidant », notamment en direction des conjoints de malades d'Alzheimer.
► Augmenter l'APA à domicile (allocation personnalisée d'autonomie) de 30% afin d'améliorer la prise en charge, de mieux former et de mieux rémunérer les aides à domicile qui s'occupent de nos aînés. Cet effort financier d'1 milliard d'euros bénéficiera en priorité aux personnes âgées les plus modestes et/ou les plus dépendantes.
► Créer une allocation unique « bien vieillir en Ehpad », dégressive avec le revenu, afin de permettre aux familles de catégories modestes et moyennes de voir leur facture diminuer.
► Mettre en œuvre un plan de 1 milliard d'euros sur 5 ans de renforcement des moyens de l'Assurance Maladie afin d'augmenter la présence d'aides-soignantes auprès des résidents à hauteur de 3 à 5 personnels par EHPAD.
► Créer un panier de services publics « bien vieillir » accessible pour tous à moins de 30 minutes de chez soi. Afin d'aider les personnes âgées dépendantes et de garantir le droit au répit des aidants par l'accessibilité, il garantira l'accessibilité en moins de 30 minutes à un accueil de jour Alzheimer, un Ehpad avec places accessibles, un service de soin à domiciles (SSAD) et un Point Conseil.
 
Propositions de Benoît Hamon pour l'égalité femmes-hommes
 
► Mesure 1 : Le doublement du budget du ministère des Droits des femmes pour mener des politiques d'ampleur contre les inégalités.
► Mesure 2 : Une meilleure protection des femmes victimes de violences. Benoît Hamon créera 4500 places d'hébergements spécialisées. Les moyens supplémentaires consacrés à la police et la justice permettront aux plaintes d'être mieux traitées et de rendre les poursuites systématiques et les jugements plus rapides.
► Mesure 3 : L'augmentation de 10% du minimum vieillesse, dont plus de la moitié des bénéficiaires sont des femmes seules.
► Mesure 4 : Le contrôle des entreprises et des sanctions systématiques contre celles qui ne respectent pas leurs obligations en matière d'égalité professionnelle, et la revalorisation des métiers majoritairement occupés par les femmes par négociations de branches.
► Mesure 5 : La création d'un service public de la petite enfance, avec 250 000 nouvelles places d'accueil et des horaires adaptés, ainsi que le développement de la scolarisation dès 2 ans.
► Mesure 6 : L'allongement du congé paternité à 6 semaines, dont 11 jours obligatoires, pour répondre à l'attente des jeunes parents et encourager le partage des tâches parentales.
► Mesure 7 : Le renforcement de la lutte contre le sexisme par la création d'une brigade des discriminations et le lancement d'un grand plan contre le sexisme dans les médias, les publicités et sur Internet.
► Mesure 8 : L'augmentation du nombre de centres de planification familiale et de structures pratiquant des interruptions volontaires de grossesse (IVG).
► Mesure 9 : L'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires.
► Mesure 10 : La mise en oeuvre de l'acte 3 de la parité par l'augmentation du tarif des amendes à destination des partis qui ne respectent pas la parité, le non cumul dans le temps et l'introduction d'une dose de proportionnelle à l'Assemblée nationale.